Principes qui guident nos travaux

  • La capacité à se connecter. L’architecture de bout en bout d’Internet, dominée par l’innovation, est vitale pour le rôle joué par Internet en tant que plateforme à l’innovation, à la créativité et aux opportunités économiques. Pour préserver cette qualité, nous nous opposerons aux efforts visant à établir des normes ou pratiques pouvant rendre difficile, voire impossible, pour certains internautes d’utiliser toute la gamme des applications Internet.
  • La capacité à s’exprimer. Internet est un puissant mode de communication pour l’expression personnelle, qui dépend de la capacité de ses utilisateurs à parler librement. Nous croyons qu’Internet doit prendre en charge des moyens de communication privés — et, si approprié, anonymes —de collaboration entre les personnes et les groupes, et nous nous opposerons aux efforts visant à restreindre le type de contenu ou d’informations échangées sur Internet.
  • La capacité à innover. La croissance remarquable d’Internet et la diversité illimitée des applications Internet sont le prolongement direct du modèle ouvert de développement des standards et de la connectivité Internet. Toute personne, organisation ou entreprise peut développer et distribuer une nouvelle application Internet pouvant être utilisée par quiconque. Nous reconnaissons l’énorme valeur de cette innovation et nous nous opposons aux restrictions gouvernementales ou non-gouvernementales à l’évolution et à l’utilisation des technologies Internet.
  • La capacité à partager. L’architecture pour les groupes, vers les groupes, fait d’Internet un puissant outil de partage, d’éducation et de collaboration. Elle a permis à la communauté internationale open source de développer et d’améliorer nombre de composants clés de l’Internet, tels que le système d’appellation des domaines et le Web, et a transformé la vision des bibliothèques numériques en une réalité. Pour préserver ces avantages, nous nous opposerons aux technologies et à la législation qui pourraient inhiber cette liberté de développement et d’utilisation de logiciels open source, ou qui pourraient limiter le concept bien ancré de l’utilisation équitable, principe essentiel à la mission professorale, à l’enseignement et à la collaboration.
  • La capacité à choisir. La législation en vigueur et la puissance économique des acteurs qui se partagent actuellement le monopole des télécommunications peuvent retarder ou endiguer la croissance d’Internet en limitant la capacité des concurrents à offrir des services nouveaux, meilleurs, plus économiques ou plus innovants en rapport avec Internet. Nous défendons les politiques favorisant la concurrence dans les télécommunications, les services Internet, les logiciels Internet et les applications de commerce électronique.
  • La capacité à faire confiance. La capacité offerte à tous de se connecter, de parler, d’innover, de partager et de choisir repose sur la capacité d’Internet à soutenir un fonctionnement du réseau digne de confiance —en garantissant la sécurité, la fiabilité et la stabilité d’applications et de services de plus en plus critiques et omniprésents.

 

octobre 24th, 2016 by | Posted in |

Comments are closed.